Vous vous demandez comment brancher votre logement au réseau d’électricité ? Parfait, voici toutes les étapes à suivre pour un raccordement électrique simple et rapide.


Sommaire

Si vous emménagez dans une maison neuve et souhaitez la raccorder au réseau électrique, vous êtes tenu de réaliser plusieurs démarches. La première : vérifier quel gestionnaire de réseau de distribution (GRD) est actif dans votre commune. Les suivantes, les voici !

Qu’est-ce qu’un raccordement électrique ?

Lors de la construction d’une maison, le raccordement électrique est une étape essentielle. En effet, sans électricité, pas d’éclairage et impossible de faire fonctionner vos appareils électroménagers.

Concrètement, raccorder votre logement à l’électricité consiste à le relier au réseau de distribution de votre GRD et à installer un nouveau compteur électrique. En fonction de l’emplacement de votre habitation, si elle est par exemple isolée, il est possible qu’une extension du réseau soit requise. Dans un pareil cas, les frais des travaux sont normalement à votre charge, à moins que, selon la CWaPE, l’extension ne concerne « une/plusieurs habitation(s) construite(s) le long de la voirie en zone d’habitat, d’habitat à caractère rural ou d’extension d’habitat, et hors lotissement ou assimilé ».

Comment vous raccorder à l’électricité ?

Un raccordement à l’électricité n’est pas toujours une simple formalité. Il peut toutefois le devenir à condition de s’y prendre correctement et de procéder par étape.

1. Demander un raccordement au réseau électrique

Introduire une demande de nouveau raccordement auprès de votre gestionnaire de réseau est la première démarche à entreprendre. Pour ce faire, vous pouvez procéder de plusieurs manières : par téléphone, par courrier ou par Internet. Le formulaire de raccordement d’ORES est par exemple facilement accessible, tout comme le formulaire mis à disposition par Sibelga (Bruxelles). N’hésitez donc pas à parcourir le site internet de votre GRD afin de gagner un temps précieux.

Raccordement électrique : compteur d'électricitéAu moment d’introduire votre demande de branchement, vous devrez renseigner plusieurs informations :

  • Le nombre de compteurs souhaité ;
  • Le type de compteur électrique désiré (tarif bihoraire, monohoraire ou exclusif nuit) ;
  • Le type de raccordement à exécuter : raccordement standard (puissance inférieure ou égale à 10 kVA) ou raccordement adapté (puissance supérieure à 10 kVA) ;
  • L’usage prévu de l’électricité : usage standard, chauffage électrique, chauffe-eau, air conditionné… ;
  • La présence éventuelle de panneaux photovoltaïques.

Vous vous demandez quelle puissance choisir pour votre raccordement électrique ? Posez la question à votre électricien. Il déterminera, en fonction de vos besoins, l’installation et la connexion électrique qu’il vous faut.

Le saviez-vous ? Si vous habitez dans un appartement, votre GRD a également besoin de connaître l’étage auquel il se situe et son emplacement précis. De plus, si votre immeuble est déjà alimenté en électricité, vous devez réclamer l’installation d’un compteur supplémentaire. Dans ce cas, pas besoin d’un nouveau raccordement à l’électricité. Vous serez toutefois invité à transmettre les mêmes informations.

2. Réaliser les travaux préparatoires au raccordement électrique

Vous avez transmis votre demande de nouveau raccordement électrique à votre GRD ? Très bien, vous allez maintenant recevoir un devis de sa part. S’il vous convient et que vous acceptez l’offre de prix, votre prochaine mission consiste à procéder aux travaux préparatoires décrits dans les fiches techniques envoyées par votre GRD.

Il vous faudra ensuite faire contrôler votre installation électrique par un organisme agréé par le ministre de l’Énergie. Vous devrez à cette occasion communiquer le schéma unifilaire de l’installation, le schéma de position des éléments la constituant ainsi que le code EAN identifiant votre raccordement. Celui-ci vous aura été fourni au préalable par votre GRD.

Votre installation répond aux normes en vigueur ? Vous recevrez alors une attestation de conformité de la part de l’organisme de contrôle. Présentez-la lors de la venue de votre GRD.

Une fois tout en ordre, contactez votre gestionnaire de réseau afin qu’il vienne réaliser le raccordement et placer votre compteur d’électricité. Attention, certains GRD imposent le paiement du devis avant de lancer le processus de raccordement.

3. Souscrire un contrat d’électricité auprès d’un fournisseur d’énergie

Maintenant que les travaux sont terminés, il faut signer un contrat d’électricité auprès d’un fournisseur tel qu’Engie Electrabel, Essent ou encore Comfort Energy. Sans ce document, impossible de consommer de l’énergie.

Il convient d’abord de réfléchir au choix de votre fournisseur d’énergie. Souhaitez-vous devenir client auprès d’une entreprise investissant dans l’énergie renouvelable, proposant de belles réductions ou réputée pour la qualité de son service clientèle ? Si vous ignorez les caractéristiques de chaque fournisseur, n’hésitez pas à nous appeler gratuitement au 0800 37 369. Nos conseillers vous expliqueront avec plaisir les avantages et inconvénients de chacun.

Comparez tous les fournisseurs disponibles en Belgique
Grâce à comparateur-energie.be

Comparer maintenant

Vous désirez simplement prendre en compte l’aspect financier et trouver l’offre d’électricité la moins chère ? Utilisez alors directement notre comparateur des prix de l’électricité proposés en Belgique. Sur la base de votre consommation électrique, notre outil vous indiquera le plan tarifaire le plus avantageux. Dans le cadre d’une nouvelle construction, il est toutefois très probable que vous ne connaissiez pas votre consommation. Réréférez-vous alors à la consommation moyenne d’électricité dans notre pays. Par la suite, une fois votre contrat en cours, relevez chaque mois vos index pendant une période déterminée. Vous découvrirez ainsi le nombre réel de kilowattheures consommés et pourrez ajuster le montant de vos acomptes auprès de votre fournisseur d’énergie.

4. Mettre en service votre compteur électrique

L’ouverture de votre compteur d’électricité est réalisée par votre GRD et possible uniquement sous deux conditions : votre installation électrique est conforme et vous avez conclu un contrat d’énergie.

C’est bel et bien le cas ? Prenez alors simplement rendez-vous avec votre gestionnaire de réseau. Généralement, le délai de mise en service s’élève à trois jours ouvrables.

Le saviez-vous ? Si vous disposez déjà d’un contrat de fourniture et de l’attestation de conformité lors de la venue de votre GRD pour réaliser le raccordement, celui-ci peut réaliser directement la mise en service.

Procédure de raccordement à l’électricité chez ORES. Source : ORES.

Quel est le prix d’un raccordement électrique ?

Le branchement de votre logement au réseau électrique implique des dépenses plus ou moins importantes en fonction des travaux à réaliser et des tarifs de raccordement pratiqués par votre GRD.

Ainsi, si vous dépendez de Sibelga, comptez 1 132 euros, TVA comprise. Ce montant inclut le déplacement du technicien, le raccordement au réseau ainsi que la pose du câble en domaine public et en domaine privé. Pour la pose d’un nouveau compteur, prévoyez plusieurs centaines d’euros supplémentaires.

Le prix du branchement électrique chez ORES n’est communiqué que lors du devis, après l’envoi de votre demande de raccordement. Pour découvrir le coût d’un raccordement, le plus simple est donc de prendre contact avec votre gestionnaire de réseau.

  • Numéro de téléphone d’ORES : 078 15 78 01
  • Numéro de téléphone de Resa : 04 220 12 11
  • Numéro de téléphone de Sibelga : 02 549 41 00
  • Numéro de téléphone de l’AIEG : 085 27 49 00
  • Numéro de téléphone de l’AIESH : 060 45 91 60
  • Numéro de téléphone de la Régie de Wavre : 010 22 42 43
  • Numéro de téléphone d’Eandis : 078 35 35 34
  • Numéro de téléphone d’Infrax : 078 35 30 20
Réagir !