Eneco, véritable référence en matière d’énergie renouvelable, s’apprêterait à passer entre les mains de Shell. Un éventuel rachat qui, pour de nombreux consommateurs, rappelle amèrement celui de Lampiris par Total.

Depuis juillet 2017, le fournisseur d’énergie Eneco est à vendre. À l’époque, cette annonce avait fait grand bruit car, quelques mois plus tôt, il venait de s’emparer d’Eni Belgique, devenant ainsi le premier challenger d’Engie Electrabel et d’EDF Luminus. Aujourd’hui, l’histoire connait un nouveau rebondissement. La maison-mère, vantant depuis toujours ses valeurs environnementales, a entamé des pourparlers avec Shell, grande compagnie pétrolière anglo-néerlandaise.

Le renouvelable attire les géants des énergies fossiles

Le scénario en train de se dessiner n’est pas sans rappeler l’affaire qui a secoué de nombreux consommateurs belges en 2016 : le rachat de Lampiris par Total. Pourquoi les événements semblent-ils prendre la même tournure ?

Depuis plusieurs années, l’énergie renouvelable a le vent en poupe et nombreux sont les acteurs du marché à l’avoir compris. Décelant dans cet avènement l’opportunité de renforcer leurs activités, les plus aisés d’entre eux n’hésitent pas à investir dans des entreprises de fourniture d’électricité et de gaz, voire à les racheter. S’il est vrai que le groupe Total est surtout connu dans le secteur pétrolier et gazier, il reste néanmoins un des leaders mondiaux dans le photovoltaïque. Preuve de sa volonté de développer également l’exploitation des énergies renouvelables. D’ailleurs, son ambition ne s’arrêterait pas à l’acquisition de Lampiris puisque l’entreprise française aurait pour projet de faire une offre pour Eneco.

Mais Total devra sortir les grands moyens pour espérer remporter cette nouvelle transaction car la compagnie est loin d’être la seule intéressée. En effet, Shell ne souhaite pas non plus se résumer à une entreprise pétrolière et a choisi de solliciter l’aide d’une banque d’affaires américaine pour monter son dossier. L’entreprise se refuse cependant à tout commentaire sur le sujet, un silence pouvant sans doute s’expliquer par l’importance du montant en jeu. Il faudra en effet débourser trois milliards d’euros pour détenir Eneco. S’il est clair que cette somme serait la bienvenue pour les 53 conseillers locaux détenant encore Eneco, l’affaire semble loin d’être bouclée. Pourquoi ? Parce que d’autres grandes entreprises se sont également manifestées, dont notamment l’énergéticien français Engie et la société d’investissement HAL. Sans compter que les partisans du développement durable ont bien décidé de se faire entendre afin de lutter contre l’industrie des combustibles fossiles.

Mais les citoyens sensibles à l’écologie n’ont pas dit leur dernier mot

Eneco ne se limite pas à la fourniture d’électricité verte. L’entreprise hollandaise, aussi active dans notre pays, va en effet plus loin en investissant uniquement dans le renouvelable et plus particulièrement dans l’éolien terrestre. Concernant sa production d’électricité, l’entreprise montre une nouvelle fois sa volonté de soutenir l’environnement en sollicitant majoritairement des éoliennes. Cette politique durable lui a d’ailleurs valu une belle place au dernier classement Greenpeace des fournisseurs d’électricité avec une note de 18/20 et un avis plus que favorable.

C’est d’ailleurs en raison de ce parti pris en faveur du renouvelable que de nombreux citoyens essaient d’empêcher le rachat d’Eneco par une entreprise exerçant des activités très polluantes. Siward Zomer, directeur de la coopérative d’énergie renouvelable « De Windvogel », a par exemple créé la coopérative « EneCoöperatie » dans le but d’inciter les citoyens à se mobiliser et, pourquoi pas, de réunir un capital suffisant que pour faire une offre.

Votre fournisseur est-il vraiment vert ?
Vérifiez grâce au comparateur de Greenpeace
Comparer maintenant

Vous êtes client chez Eneco et désirez comparer les prix de tous les fournisseurs d’électricité verte ? N’hésitez pas à utiliser le comparateur Greenpeace ou à nous appeler gratuitement au 0800 37 369. Sur la base d’une estimation de votre consommation électrique, nos conseillers vous communiqueront l’offre la plus avantageuse dans votre situation.

Réagir !