Il peut arriver qu’un consommateur désire changer de compteur d’électricité mais aussi que le gestionnaire de réseau impose son remplacement. Voyons dans quels cas et pour quels motifs.


Sommaire

Si vous désirez faire remplacer votre compteur d’électricité, vous vous posez sans doute de nombreuses questions. À qui vous adresser ? Quelles étapes devez-vous respecter ? Combien cette opération vous coûtera-t-elle ? Pas de panique, voici toutes les réponses !

Pourquoi demander un nouveau compteur électrique ?

Ampoule électrique jauneUne des raisons qui pourrait vous pousser à changer de compteur électrique est son dysfonctionnement. Lorsqu’il approche de l’âge de la retraite, soit environ 35 ans, il peut commencer à tourner au ralenti. Si cela permet aux consommateurs de recevoir une facture énergétique inférieure à leur consommation réelle, c’est en fait une fausse bonne nouvelle. En effet, ils devront payer la différence lors du remplacement du compteur et la note est alors habituellement assez salée.

En outre, rien ne sert d’espérer l’installation définitive d’un compteur qui présente ce genre d’anomalie : les gestionnaires de réseau de distribution (GRD) remplacent systématiquement les appareils défectueux ou obsolètes. Dans ce dernier cas, c’est même une obligation légale. Autrement dit, un vieux compteur, même s’il fonctionne toujours correctement, sera retiré s’il ne répond plus aux exigences fixées par le SPF Économie. Et ce, afin de garantir un bon niveau de précision des mesures de consommation énergétique.

Ce remplacement systématique est évidemment dans l’intérêt du consommateur. En effet, un compteur défaillant peut également mener à une erreur directement désavantageuse pour lui. Si l’appareil affiche par exemple un index trop élevé, il recevra de la part de son fournisseur une facture d’énergie au montant exorbitant. Et dans un tel cas, il est quand même rassurant de pouvoir régler le problème facilement et faire en sorte qu’il ne se reproduise plus.

Par ailleurs, le dysfonctionnement d’un compteur n’est pas la seule situation qui aboutit à un remplacement du compteur. Cette opération peut aussi être réalisée à l’initiative du client qui souhaite un nouveau compteur pour une quelconque raison. Par exemple, parce qu’après calcul, il s’est rendu compte que bénéficier du régime des heures creuses/heures pleines du bi-horaire serait rentable pour lui.

Le GRD, l’organisme à contacter pour l’installation

Les compteurs d’électricité et de gaz relèvent de la propriété du gestionnaire de réseau actif dans la commune concernée. Par conséquent, c’est lui qui se charge de les remplacer ou éventuellement déplacer ou modifier. Ce dernier cas se rencontre par exemple lors d’une augmentation de la puissance du compteur (« renforcement de compteur »), manœuvre qui ne nécessite pas de changer l’appareil.

D’une règle générale, notez que votre GRD est responsable de la qualité du réseau et de votre raccordement à celui-ci. C’est donc lui qui assure le suivi technique de votre compteur énergétique et veille à ce que votre approvisionnement ne soit pas perturbé. En cas de coupure d’électricité (ou de gaz), pensez dès lors à le contacter si vous constatez que la panne s’étend à tout le quartier.

Comment se déroule le changement ?

Enlever un compteur pour en installer un nouveau relève d’une procédure stricte qui varie selon les situations. On en dénombre deux principales.

1. Remplacement d’un compteur vieux ou défectueux

Dans le cas où un ancien compteur doit être remplacé, le GRD s’organise de son côté et effectue le nécessaire. Il n’est d’ailleurs pas tenu d’avertir le consommateur de sa venue chez lui pour procéder au changement. Trois situations peuvent alors se rencontrer :

  1. Vous êtes à la maison lorsque le technicien passe : ce dernier remplace tout de suite le compteur.
  2. Vous êtes absent mais le compteur est accessible : s’il se trouve par exemple dans le local des compteurs, il peut être changé par le technicien sans autorisation préalable. Celui-ci vous laissera simplement une carte vous informant que la fourniture d’énergie a été coupée de manière temporaire.
  3. Vous êtes absent mais le compteur est inaccessible : le technicien dépose une carte dans votre boîte aux lettres qui vous invite à prendre contact avec votre GRD afin de fixer un rendez-vous.

Pour information, le remplacement d’un compteur nécessite peu de temps. Dans la pratique, le technicien commence par noter le relevé de votre ancien compteur et interrompt la fourniture d’énergie. Il effectue ensuite le changement, écrit le relevé du nouveau compteur et rouvre l’alimentation électrique. Il colle sur le nouvel appareil toutes les informations nécessaires telles que la date de remplacement et le numéro de l’ancien compteur. Enfin, il reprend avec lui l’ancien compteur afin qu’il puisse être détruit.

2. Remplacement d’un compteur à la demande du client

Symbole Like formé de mini-LikesDès lors que votre volonté est de changer votre compteur, vous êtes tenu d’introduire une demande de modification de raccordement auprès de votre GRD. Pour ce faire, vous devez remplir un formulaire, généralement disponible sur Internet, et y spécifier le type d’intervention souhaité.

Dans le cas présent, il s’agira la plupart du temps du passage du tarif mono-horaire au tarif bi-horaire, en sachant que l’inverse peut également s’envisager sans qu’il soit nécessaire de changer de compteur. Mais il peut aussi être question de l’enlèvement définitif d’un appareil de mesure, de l’ajout d’un autre comme l’exclusif nuit ou encore de l’ouverture et la fermeture d’un compteur. À vous de voir selon vos intentions du moment.

Une fois votre demande envoyée, il faudra franchir cinq autres étapes :

  1. La réception de l’offre de prix de votre GRD pour le raccordement ;
  2. Signification de votre accord ;
  3. Planification de la date de réalisation des travaux ;
  4. Réalisation des travaux préparatoires, soit les travaux que vous devez effectuer avant la venue du technicien afin qu’il puisse modifier le raccordement. Il pourra par exemple vous être demandé d’acheter du matériel tel qu’un coffret ;
  5. Venue du technicien et réalisation de l’intervention souhaitée.

Quel est le prix d’un changement de compteur électrique ?

Selon les situations, le gestionnaire de réseau de distribution facture ou non ses interventions. La règle étant que tant que le compteur fonctionne parfaitement, il n’a pas de raison d’y toucher. C’est pour cette raison que lorsque c’est le client qui désire le changer ou y apporter une modification pour son confort personnel, l’organisme lui réclame des frais.

Un consommateur qui souhaite par exemple bénéficier d’un compteur bi-horaire et dont le GRD est ORES devra débourser entre 270 et 400 euros pour le placement de l’appareil. S’il habite en Région bruxelloise, faire remplacer son compteur lui coûtera 361,17 euros TVAC. Pour le reste, nous vous invitons à contacter directement votre gestionnaire de réseau afin qu’il vous communique les tarifs de ses prestations valables dans votre commune.

Il est néanmoins à noter que pour le remplacement d’un compteur défectueux ou obsolète, le GRD intervient gratuitement. Logique puisque le consommateur n’est pas responsable des problèmes techniques rencontrés.

Dans ces cas-là, inutile de changer de compteur d’énergie !

Faire enlever votre compteur d’énergie actuel pour en installer un autre reste un acte isolé. Dans la plupart des cas, cette manœuvre ne doit pas être réalisée. À moins que vous ne l’ayez demandée, que votre GRD l’estime nécessaire ou que votre fournisseur veuille vous imposer un compteur à budget.

Coche verte et croix rouge

L’installation d’un nouveau compteur est rarement nécessaire.

Dans la pratique, cela signifie que déménager et transférer vos contrats d’énergie à votre nouvelle adresse ou simplement changer de fournisseur d’électricité n’a aucun impact sur le compteur. En effet, votre fournisseur, société qui fournit l’électricité, ne dépend pas de votre réseau de distribution. C’est également une des raisons pour laquelle il est très simple et non couteux cde changer de fournisseur. Pour rappel, depuis le 13 septembre 2012, les particuliers et les entreprises connectées en basse tension sont libres de partir à tout moment et ne doivent plus payer d’indemnité de rupture.

Par conséquent, profitez de l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence pour comparer les prix pratiqués par les fournisseurs d’énergie et ainsi souscrire l’offre la moins chère du marché ! Besoin d’aide ? Nous sommes là pour vous, appelez-nous au 0800 37 369.

Réagir !