Vous avez souscrit une offre d’électricité ou de gaz à prix variable ? Attendez-vous dès janvier 2018 à une adaptation des tarifs tous les mois et donc à une facture d’énergie plus complexe.

En ce mois d’octobre, le gouvernement Michel a réservé une surprise de taille aux consommateurs belges. Et malheureusement, elle n’est pas en leur faveur. Il a en effet décidé de supprimer le 31 décembre 2017 le mécanisme du filet de sécurité mis en place lors de la précédente législature. Avec pour conséquence, un marché de l’énergie moins transparent au niveau des tarifs proposés.

Pour le moment, les prix variables sont contrôlés

Pour rappel, l’indexation des tarifs variables de l’électricité et du gaz dépend notamment de l’évolution des prix de gros de l’énergie. En raison de la volatilité assez importante de ces derniers en Belgique, il a été décidé en janvier 2013 de protéger les consommateurs en instaurant un mécanisme de filet de sécurité.

C’est ainsi que la CREG s’assure depuis plusieurs années de l’indexation correcte des prix variables. Comprenez par là que les fournisseurs ne peuvent pas utiliser n’importe quel paramètre et ne sont autorisés à indexer les prix que tous les trois mois. Par ailleurs, le régulateur fédéral veille également à ce que les tarifs de l’électricité et les tarifs du gaz ne dépassent pas ceux des pays voisins. Grâce à ces différentes mesures, non seulement la composante énergétique de la facture ne peut pas s’envoler mais le marché de l’énergie reste un minimum transparent.

Mais en 2018, chaque fournisseur utilisera des formules différentes

Dans le cadre d’un contrat d’énergie à prix variable, les consommateurs découvrent les différentes fluctuations annuelles lors de la réception de leur facture de régularisation. Cela restera à l’avenir toujours ainsi mais par contre, le mécanisme du filet de sécurité ne sera plus d’actualité.

Concrètement, à partir du 1er janvier 2018, les fournisseurs auront le droit d’indexer mensuellement les prix variables de l’électricité et du gaz. De plus, ils pourront à nouveau utiliser les paramètres d’indexation qu’ils souhaitent. Plus besoin que les valeurs prises en compte aient un lien direct avec les marchés de gros de l’énergie.

Le gouvernement justifie cette décision par sa volonté de « faire coller davantage la facture à la réalité du marché » car les coûts de l’énergie varient notamment selon les saisons. À vrai dire, ils fluctuent même selon les heures de la journée. C’est par exemple pour cette raison que les fournisseurs proposent déjà un tarif de l’électricité plus intéressant la nuit et le week-end, c’est-à-dire lorsque la demande est plus faible, aux clients disposant d’un compteur bihoraire.

Quels seront les impacts pour les consommateurs ?

Dans la pratique, ce nouveau système engendrera une moins grande stabilité des prix, puisqu’ils pourront augmenter ou diminuer plus régulièrement, et signera le retour à un marché complexe. En effet, il sera plus compliqué de comprendre et d’anticiper l’évolution de sa facture ainsi que de comparer les offres d’énergie. Avec une visibilité à si court terme, peu de chance de découvrir quel fournisseur d’énergie est réellement le moins cher. Surtout si la composition de ces formules variables n’est pas affichée publiquement et explicitement.

Souvenez-vous, la libéralisation du marché avait pour objectif de développer la concurrence et d’inciter les consommateurs à changer de fournisseur d’énergie. Cependant, face à un manque de transparence et à un fonctionnement obscur, ils risquent au contraire de devenir immobiles sur le marché. Pourquoi ? Parce que l’inconnu fait peur ! Entre la crainte de mal faire, de payer encore plus cher auprès d’une autre entreprise ou encore d’être coupé en électricité ou en gaz, certains préfèrent ne toucher à rien et rester client auprès du même fournisseur.

Il reste pourtant une solution : choisir un contrat d’électricité ou de gaz à prix fixe. Comparer ce type de formule est en effet plus facile étant donné que le fournisseur a l’obligation de garantir des prix identiques durant toute la durée du contrat de fourniture énergétique.

Vous souhaitez découvrir quel genre de formule vous convient ? N’hésitez pas à nous appeler au 0800 37 369, nos collaborateurs prendront le temps d’analyser votre situation et de calculer le montant de vos économies potentielles !

Réactions2