Qu’il s’agisse d’un compteur électrique ou de gaz, il doit être relevé à des moments précis. Bonne nouvelle, cette opération est facile et rapide, à condition de savoir comment faire !

Dans le secteur de l’énergie, il y a des démarches inévitables dont le relevé de compteur. Si vous emménagez seul pour la première fois, vous ignorez peut-être en quoi consiste cette manœuvre mais pas de panique, nous sommes là pour vous aider.

Sommaire

1. Que signifie « relever son compteur d’énergie » ?

Le relevé de compteur de consommation électrique ou de gaz est à la charge de votre gestionnaire de réseau de distribution (GRD). Chaque année, selon son propre calendrier, le GRD envoie un technicien à votre domicile ou vous demande par courrier de lui communiquer votre index afin de le transmettre à votre fournisseur d’énergie (Eni, Luminus, Essent, etc.). Grâce à cette information, ce dernier est capable de déterminer votre consommation annuelle et donc d’établir la facture de décompte, aussi appelée « facture de régularisation ».

Le saviez-vous ? La relève des index n’implique en aucun cas le remplacement du compteur d’énergie. Par contre, le technicien prend le soin de la réaliser lorsqu’il réalise ce type d’opération.

2. Comment le fournisseur calcule-t-il la consommation annuelle ?

Pour connaître votre consommation annuelle d’électricité et/ou de gaz, votre fournisseur d’énergie soustrait le relevé de l’année précédente au dernier en date.

Exemples :

En août 2016, le relevé de compteur d’énergie électrique indiquait 45.400 kilowattheures (kWh). Un an plus tard, en août 2017, il renseigne 48.000 kWh. Par conséquent, votre consommation d’électricité réelle pour la période écoulée s’élève à 2.600 kWh.

Pour le gaz, le calcul s’effectue en deux temps. Si l’index du compteur est passé de 2.000 m³ à 3.800 m³ l’année suivante, il faut enregistrer la différence de 1.800 m³. Cependant, celle-ci correspond au volume de gaz livré et non à la quantité d’énergie réellement consommée. C’est pourquoi votre fournisseur convertit le relevé d’index en kWh et mentionne le chiffre obtenu sur votre facture de gaz. Cette particularité peut toutefois surprendre, surtout si le raccordement de votre maison au gaz naturel est récent.

Attention : Lorsque votre GRD vous invite à relever vous-même les index de consommation, il est important de les distinguer du numéro de compteur. En effet, confondre ces deux données aboutira à une erreur de facturation qui pourrait augmenter fortement le montant réclamé par votre fournisseur. Pour éviter une telle situation, il convient de retenir que le numéro de compteur est toujours composé de 8 à 10 chiffres contre 5 avant la virgule pour l’index.

Vous avez des questions ou craignez de vous tromper ? Nos conseillers énergie sont là pour vous aider. Vous pouvez les contacter au 0800 37 369 de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 ou par e-mail à l’adresse info@comparateur-energie.be.

3. Quand les index du compteur électrique ou de gaz doivent-ils être relevés ?

Votre gestionnaire de réseau de distribution, qu’il s’agisse par exemple d’ORES, de Tecteo, de Resa ou de Sibelga, peut avoir besoin du relevé de vos index dans plusieurs situations.

Lors d’un déménagement ou emménagement

Clé verte dont l'extrémité est en forme de maisonDans le cadre d’un déménagement, les obligations en matière d’énergie sont peu nombreuses, peu contraignantes mais importantes à respecter. En effet, ne pas s’y plier risquerait de vous occasionner quelques problèmes tels que devoir payer la consommation du locataire suivant ou faire face à une coupure de courant dans votre nouveau chez-vous.

Parmi les démarches à effectuer figure la relève de vos index d’électricité et/ou de gaz. Pensez à les inscrire sur le formulaire de reprise des énergies (PDF) afin que votre fournisseur actuel puisse établir la facture de clôture de votre ancienne adresse.

Changer d’adresse est par ailleurs le moment idéal pour revoir vos contrats d’énergie. Profitez-en pour utiliser un comparateur des prix de l’électricité et du gaz et ainsi identifier le contrat d’énergie qui vous convient. Il peut par exemple s’agir de l’offre d’énergie la moins chère du marché ou d’une formule basée sur l’électricité verte. Il suffira ensuite de communiquer vos index à votre nouveau fournisseur lors de la mise en service de votre énergie dans votre prochain logement.

Lors d’un changement de fournisseur

Lorsque vous optez pour un autre fournisseur d’énergie, vous recevez de la part de votre GRD une demande de relevé d’index. Cette demande vous parvient entre une à deux semaines avant le début effectif de fourniture par le nouveau fournisseur.

La relève d’index est essentielle car elle permet à votre ancien fournisseur de savoir quelle consommation prendre en compte pour réaliser la facture de clôture et au nouveau à partir de quel index vous facturer.

Pour rappel, vous pouvez changer de fournisseur quand vous le souhaitez. Inutile d’attendre l’échéance de votre contrat. La seule contrainte consistera à transmettre à chaque fois vos index à votre GRD. Pour information, il sera également nécessaire de communiquer votre code EAN au nouveau fournisseur.

Si vous ne parvenez pas à obtenir votre numéro EAN, n’hésitez pas à joindre nos collaborateurs au 0800 37 369.

Lors de la relève annuelle de votre GRD

Que vous changiez ou non de fournisseur d’énergie en cours d’année, votre GRD prévoit une relève de votre/vos compteur(s) tous les douze mois. Pour la réaliser, soit il demande à un de ses techniciens de se rendre à votre domicile, soit il vous adresse un courrier vous invitant à lui communiquer vos index par courrier, par téléphone ou en ligne.

Le relevé d’index a lieu à date fixe et dépend uniquement du calendrier du gestionnaire de réseau. Autrement dit, il ne se déroule pas forcément en début d’année civile.

Lors d’une relève effectuée par vous-même

Il peut arriver qu’un relevé de compteur soit planifié en dehors de la période de relevé annuel. Il peut avoir été réclamé par vous, votre fournisseur ou votre GRD pour différentes raisons. Par exemple, parce qu’une erreur d’index s’est glissée lors du précédent relevé ou parce qu’une donnée était manquante.

L’ « auto-relève » de compteurs de gaz ou d’électricité peut également être réalisée à des fins d’information ou d’ajustement des factures d’acompte. Elle ne remplace toutefois pas le processus de relève annuelle. Ses avantages : offrir une meilleure visibilité sur sa consommation et permettre, si besoin, une facturation qui colle au plus près de la consommation réelle afin de limiter les litiges entre fournisseurs d’énergie et consommateurs.

Concrètement, dans le cadre d’une révision des acomptes, les index sont relevés par le client, transmis au GRD et ensuite envoyés au fournisseur. Selon la CWaPE, le régulateur wallon du marché de l’énergie, cela n’est toutefois possible que « si ceux-ci ont une périodicité supérieure à trois mois ».

4. Pourquoi procéder à un relevé d’index ?

Processus de relève de compteur et organisation dans le tempsRelever ses index d’électricité et/ou de gaz permet de découvrir le nombre exact de kilowattheures consommés dans l’année et d’ajuster en conséquence le montant des acomptes pour la période suivante.

Le but est qu’au moment de la régularisation, vous n’ayez pas la mauvaise surprise de recevoir une grosse facture de décompte et donc de devoir payer un supplément important. Toutefois, cela n’est possible que si votre consommation reste similaire. Si vous acquérez de nouveaux appareils électroménagers énergivores ou que votre ménage s’agrandit, pensez dès lors à augmenter directement vos mensualités.

Par ailleurs, la situation inverse peut également être désagréable. Lorsque votre consommation réelle est inférieure à la consommation estimée, votre fournisseur vous rembourse le trop-perçu au moment du décompte sous forme de note de crédit. Néanmoins, vous aurez avancé de l’argent que vous auriez pu investir ailleurs.

5. Faut-il obligatoirement être présent lorsque le GRD vient relever l’index ?

Idéalement, il vaut mieux être présent lors du passage du technicien.

Si vous êtes absent lors de la venue de votre GRD, ce dernier déposera une carte dans votre boîte aux lettres avec la date de son prochain passage. Vous ne pouvez pas non plus être sur place à ce moment-là ? Complétez alors la carte de relevé et laissez-la en évidence.

Si vous oubliez de l’afficher et que le technicien n’a pas pu accéder au(x) compteur(s), vous recevrez un courrier vous invitant à effectuer vous-même le relevé. Vous aurez ensuite pour tâche de communiquer l’index à votre GRD en téléphonant à son service clients ou depuis votre espace en ligne.

Attention : Lorsque le GRD ne reçoit pas les index demandés, il les estime à partir de votre dernier relevé et votre historique de consommation. Pour le gaz, il tient également compte des variations de température. À savoir qu’il procédera également à une estimation s’il juge irréaliste la consommation transmise et n’est pas parvenu à la vérifier auprès de vous.

6. Comment relever votre compteur d’électricité ou de gaz ?

Votre gestionnaire de réseau vous demande de lui envoyer les index de votre compteur d’énergie ? Pour les lire et les relever correctement, vous devez identifier deux informations : le numéro de compteur et l’index. Une fois cela fait, il restera à les inscrire sur la carte de relevé.

Pour un compteur d’électricité simple ou exclusif nuit

Le compteur électrique traditionnel, c’est-à-dire le monohoraire, et le compteur exclusif nuit disposent tous deux d’un seul cadran. Les index de ces deux appareils sont par conséquent les plus faciles à lire.

  1. Vérifiez que les quatre derniers chiffres du compteur électrique correspondent au numéro indiqué sur la carte de relevé.
  2. Occupez-vous de l’index en inscrivant uniquement les chiffres avant la virgule.
Explications concernant la lecture d'un compteur électrique traditionnel

© Sibelga

(1) L’index est : 5419.
(2) Les quatre derniers chiffres du numéro de compteur sont : 9527.

Vous avez besoin d’aide ? Nos conseillers énergie sont là pour vous guider et sont disponibles au 0800 37 369 ou par e-mail à l’adresse info@comparateur-energie.be.

Pour un compteur d’électricité bihoraire

Le compteur bihoraire est aussi connu sous le nom de « compteur jour/nuit ». Pour rappel, l’horaire des heures pleines et des heures creuses est fixé par les GRD et varie donc d’une commune à l’autre.

Ce type de compteur électrique possède deux cadrans.

  1. Vérifiez que les quatre derniers chiffres du compteur électrique correspondent au numéro indiqué sur la carte de relevé.
  2. Occupez-vous des index en inscrivant uniquement les chiffres avant la virgule. Veillez à bien différencier l’index de jour, représenté par un soleil, et l’index de nuit, représenté par une lune. Selon le modèle du compteur installé par votre GRD, l’index de jour se situera au-dessus de celui de nuit, ou inversement.
Explications concernant la lecture d'un compteur électrique jour et nuit

© Sibelga

(1) Pour le compteur de jour (soleil), l’index est : 2180. Pour le compteur de nuit (lune), l’index est : 7543.
(2) Les quatre derniers chiffres du numéro de compteur sont : 6945.

Pour un compteur à budget électricité

Le compteur à budget est recommandé aux clients rencontrant des difficultés dans le paiement de leurs factures d’énergie. En effet, il fonctionne avec un système de prépaiement qui impose de charger un montant sur une carte pour pouvoir consommer. Celle-ci n’est toutefois pas nécessaire pour lire les index du compteur.

  1. Vérifiez que les quatre derniers chiffres du compteur d’électricité correspondent au numéro indiqué sur la carte de relevé.
  2. Commencez par relever l’index indiqué sur le compteur électronique. En cas de tarif monohoraire, il faut en général appuyer 4 fois sur le bouton bleu pour découvrir l’index total. Ce dernier est par contre accessible à la 6ème pression avec un tarif bihoraire. Pour distinguer les heures pleines et les heures creuses, faites défiler les informations sur l’écran également à l’aide du bouton bleu. Ensuite, relevez l’index du compteur mécanique de la même manière qu’un compteur classique.
Comment lire les index sur un compteur à budget pour l’électricité ?

© Eandis

Pour un compteur de gaz

Relever l’index d’un compteur de gaz est facile et rapide car, au même titre qu’un compteur électrique normal ou exclusif nuit, il présente un seul cadran.

  1. Vérifiez que les quatre derniers chiffres du compteur de gaz correspondent au numéro indiqué sur la carte de relevé.
  2. Occupez-vous de l’index en inscrivant uniquement les chiffres avant la virgule.
Explications concernant la lecture d'un compteur de gaz

© Sibelga

(1) L’index est : 2862.
(2) Les quatre derniers chiffres du numéro de compteur sont : 5486.

Pour un compteur à budget gaz naturel

Comme pour l’électricité, le compteur à budget pour le gaz naturel fonctionne au moyen d’une carte rechargeable. Cependant, celle-ci n’est pas nécessaire pour accéder aux informations demandées.

  1. Vérifiez que les quatre derniers chiffres du compteur de gaz correspondent au numéro indiqué sur la carte de relevé.
  2. Commencez par relever l’index indiqué sur le compteur électronique en appuyant six fois sur la flèche grise. Ensuite, relevez l’index du compteur mécanique de la même manière qu’un compteur classique.

Une opération rapide, facile et gratuite

Relever son compteur d’énergie est, en résumé, une manœuvre à la portée de tous. Pouvant être réclamée à différents moments dans l’année, elle permet au fournisseur d’établir une facturation précise et transparente et au client de connaître le nombre exact de kilowattheures consommés.

Si, au moment de la régularisation annuelle, vous avez la désagréable surprise de devoir payer un surplus important, vous pouvez faire en sorte que cela ne se reproduise plus. En effet, il existe deux solutions pour diminuer votre facture d’électricité et/ou de gaz :

  1. Consommer moins en installant par exemple chez vous des ampoules économiques ;
  2. Repérer le fournisseur le moins cher et devenir client auprès lui.

Bien entendu, nous sommes là pour vous accompagner dans ces différentes démarches. Alors pour rapidement réaliser des économies, n’hésitez pas à nous appeler au 0800 37 369.

Réagir !