Opter pour un compteur bi-horaire à la maison est une solution avantageuse à quelques conditions. La première étant de consommer durant les heures creuses et donc de respecter les plages horaires.

Le bi-horaire est le compteur d’électricité le plus répandu en Wallonie. Mais connaissez-vous parfaitement son fonctionnement ? À votre avis, les tarifs jour/nuit sont-ils meilleur marché que les tarifs classiques ? Pour le savoir, suivez le guide !

Le principe d’un compteur bi-horaire

Le compteur bi-horaire a la particularité de présenter deux index : l’un correspond à la consommation en heures pleines (la journée, en semaine) et l’autre à la consommation en heures creuses (la nuit et le week-end). L’intérêt de ce système est évidemment financier : pendant les heures creuses, l’électricité coûte moins cher. Cela veut donc dire qu’un ménage qui veille à utiliser ses appareils électroménagers les plus énergivores lorsqu’elles sont d’application est susceptible de diminuer sa facture d’électricité.

Que faire pour bénéficier du tarif jour/nuit ?

Contrat d'énergieSi vous disposez pour le moment d’un compteur simple et souhaitez le remplacer par un bi-horaire, vous devez vous adresser à votre gestionnaire de réseau de distribution (GRD). En effet, en plus de transporter l’électricité du réseau haute tension géré par Elia jusqu’aux habitations, il est chargé d’assurer plusieurs prestations techniques. Parmi elles, la mise en service, le renforcement de la puissance du compteur, le nouveau raccordement au réseau local d’électricité et donc également le changement de compteur.

Une fois cette dernière manœuvre effectuée, vous profiterez du tarif double à condition bien sûr d’avoir adapté votre contrat d’électricité ou d’avoir résilié votre contrat d’énergie actuel pour en souscrire un autre. Saisissez d’ailleurs cette occasion pour comparer les prix pratiqués par tous les fournisseurs d’énergie afin d’augmenter le montant de vos futures économies. En effet, étant donné que le prix de l’électricité dépend du fournisseur et du contrat, il est dans votre intérêt de repérer la meilleure offre d’électricité du marché et d’y souscrire.

En outre, dès que le bi-horaire est activé, il est primordial que vous adaptiez vos habitudes de consommation. Dorénavant, machine à laver, séchoir, lave-vaisselle doivent tourner la nuit et le week-end ! Sinon, l’intérêt du régime jour/nuit est réduit à néant et donc la perspective réjouissante de payer moins cher également.

Les plages horaires des heures creuses et pleines

Les heures creuses et les heures pleines sont calculées différemment selon les gestionnaires de réseau de distribution. Si vous ignorez quel GRD est actif dans votre commune, servez-vous de notre outil et prenez ensuite la peine de contacter l’organisme en question afin de connaître les horaires fixés.

  • AIEG : 085/27.49.00
  • AIESH : 060/45.91.60
  • Eandis : 078/35.35.34
  • ORES : 078/15.78.01
  • Régie d’électricité de Wavre : 010/22.42.43
  • Resa électricité : 04/220.12.11

Si vous habitez en Région bruxelloise, vous trouverez la liste des communes et des horaires relatifs aux heures creuses et aux heures pleines sur le site de Sibelga (PDF).

Horloge et son reflet en référence au double tarif

Avec un compteur bi-horaire, votre consommation est facturée à deux prix différents selon le moment de la journée.

Dans la plupart des cas, les heures pleines pour l’électricité s’appliquent de 7 à 22 heures en semaine (du lundi au vendredi) tandis que les heures creuses s’appliquent de 22 à 7 heures en semaine (du lundi au vendredi) et le week-end. Le reste du temps, les plages horaires des heures creuses peuvent être les suivantes :

  • De 21h à 6h pendant la semaine et du vendredi 21h au lundi 6h pendant le week-end ;
  • De 22h à 7h pendant la semaine et du vendredi 22h au lundi 7h pendant le week-end ;
  • De 22h30 à 7h30 pendant la semaine et du vendredi 22h30 au lundi 7h30 pendant le week-end ;
  • De 23h à 8h pendant la semaine et du vendredi 23h au lundi 8h pendant le week-end.

Malheureusement, il n’est pas possible de bénéficier d’une tranche horaire autre que celle choisie par votre GRD. Pensez dès lors à la respecter en programmant le lancement de vos appareils une fois les heures creuses valables.

Attention, les jours fériés qui tombent en semaine ne sont pas considérés comme heures creuses mais bien comme heures pleines. Par contre, lorsqu’ils surviennent le week-end, le tarif en vigueur est celui des heures creuses.

Les tarifs des heures creuses et heures pleines

Vous êtes intéressé par l’option tarifaire heures creuses/heures pleines ? Un aperçu des prix du kWh qui seront susceptibles de vous être facturés s’impose alors ! En effet, pour faire une bonne affaire, il n’y a pas de secret : il faut connaître et comparer les tarifs de l’électricité de plusieurs fournisseurs.

Prix du kWh d’électricité (c€/kWh) en Wallonie et Flandre en janvier 2018
Fournisseur Nom de l’offre Prix du kWh – Bi-horaire Abonnement annuel (€/an)
Jour Nuit
Engie Electrabel Easy fixe 8,19 5,88 48,34
Eni Go Fix 8,14 5,86 60
Essent Fixe vert 8,79 6,63 69,95
Lampiris TOP 7,21 4,76 85
Luminus #BeGreen Fix 7,63 4,97 72,60

Reste à savoir si ces tarifs de l’électricité seront avantageux dans votre cas et si vous auriez intérêt à passer d’un compteur simple à un compteur double. Car étant donné que changer de compteur coûte en général entre 270 et 400 euros, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Surtout que les coûts de distribution sont également plus élevés avec une telle installation qu’avec un mono-horaire. D’où l’importance de d’abord calculer la rentabilité de l’investissement avant de sauter le pas.

Réactions23